Comment éviter les dépréciations de stocks ?

Chaque année, les entreprises doivent évaluer la valeur de leurs stocks et de leurs actifs au bilan. S’il peut arriver que l’évaluation soit revue à la hausse, il est généralement bien plus fréquent que les stocks invendus ou certains actifs soient dépréciés d’exercice en exercice.

Les différentes causes d’une dépréciation

Les évènements pouvant provoquer une dépréciation des stocks sont nombreux :

  • L’évolution technologique.
  • La détérioration des produits suite à des transports successifs.
  • L’apparition de nouvelles tendances.
  • Une modification du processus de production
  • Une modification du packaging.
  • Une modification des normes.
  • La DLUO ou DLC

La dépréciation de stock permet de réévaluer les actifs de l’entreprise. Cette évaluation doit être justifiée et argumentée.

À noter que la dépréciation des stocks ne représente pas une perte d’argent à proprement parler, puisqu’aucune sortie de trésorerie n’a lieu. L’impact s’observe néanmoins sur le compte de résultat, le résultat comptable étant alors revu à la baisse. Plus un stock est âgé plus la dépréciation sera importante.

Le barter, une solution pour éviter les dépréciations financières :

La dépréciation des stocks est souvent perçue comme un évènement sur lequel l’entreprise n’a pas toujours d’influence, étant donné qu’elle est généralement liée à des phénomènes extérieurs. Qui plus est, des évènements imprévisibles peuvent amener un produit à réaliser beaucoup moins de ventes qu’escompté. Il est pourtant tout à fait possible d’éviter au moins partiellement une dépréciation et même de valoriser des produits invendus en faisant appel au barter.

Le barter repose sur un principe simple : les stocks sont vendus au moins sur la VNC, les produits sont remarketés et revendus dans le monde entier en fonction des contraintes données. La quantité de stocks proposée est laissée à la libre appréciation de l’entreprise, en fonction de ses besoins et ses attentes. L’entreprise reçoit en paiement des crédits barter, qu’elle peut utiliser pour financer des campagnes publicitaires sur les médias de son choix ou des achats Hors Media.

Grâce au barter, les stocks invendus deviennent une ressource financière au service du développement de l’entreprise. Les stocks retrouvent une valeur et la dépréciation financière est ainsi évitée. Au choix de l’entreprise, la valeur additionnelle qui est réalisée peut être réinvestie dans des dépenses de communication.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Evian dévoile une nouvelle campagne de publicité féérique et ludique

Evian dévoile une nouvelle campagne de publicité féérique et ludique

Alors que l'ascension de sommets de montage tels que le Mont Blanc ou l'Everest fait toujours rêve, EVIAN, en collaboration avec l'agence BETC, propose une toute nouvelle aventure avec "The Mountain of Youth". Ce film publicitaire, fidèle à la signature emblématique...

Une nouvelle campagne pour les 70 ans de Burger King !

Une nouvelle campagne pour les 70 ans de Burger King !

Burger King nous surprend avec sa nouvelle campagne « Born to be Flame Lovers », qui célébre ses 70 ans avec une touche de douceur. Cette campagne, imaginée par l'agence Buzzman et orchestrée par KR Wavemaker, met en scène des bébés émerveillés par la flamme de leurs...

Solutions pour le commerce spécialisé

Solutions pour le commerce spécialisé

Dans le contexte morose du commerce spécialisé sur le T1 2024, comment les process BARTER apportent des solutions ? Le commerce spécialisé en France a connu un début d'année 2024 difficile. Les ventes dans la plupart des secteurs montrent une tendance négative, avec...

Adieu steaks et autres jambons végétaux !

Adieu steaks et autres jambons végétaux !

Les producteurs de produits végétaux ne pourront plus utiliser de dénominations liées à la viande. Les producteurs de produits végétaux ne pourront plus utiliser de dénominations liées à la viande. Les galettes veggie, steaks de soja, saucisses de lentilles et autres...

BONUX REVIENT

BONUX REVIENT

La marque de lessive si emblématique revient enfin après 10 d’absence. Et c’est en télévision qu’elle signe son retour avec une nouvelle signature : « Son premier cadeau c’est l’efficacité ». Bonux c’est une marque de lessive populaire connue pour son CADEAU BONUX qui...

Prudence et optimisme pour 2024, le Barter en plein développement.

Prudence et optimisme pour 2024, le Barter en plein développement.

1 400 marketeurs à travers le monde, analysent les tendances pour 2024 Près de deux tiers des marketeurs (61 %) s’attendent à ce que les affaires s’améliorent en 2024 et 41 % croient que les budgets marketing augmenteront l’année prochaine L'intelligence artificielle...

Le Groupe TEC,  développe des solutions Barter depuis 1986.

Le Groupe TEC, développe des solutions Barter depuis 1986.

Le Barter sert à quoi ? A transformer les stocks de produits invendus en atouts. Comment ? TEC achète ces invendus et les valorise plus fortement que les soldeurs ou les ventes privées. Le règlement des stocks peut se faire : Comptant – opérations de Trading Full...

Le lapin Duracell est de retour pour Noël !

Le lapin Duracell est de retour pour Noël !

Le Barter aussi ! Pour écouler les stocks qui resteront invendus ! Noel c’est magique et ça se passe en famille et les détails ont leur importance. Les parents le savent bien, il est facile d’oublier un élément crucial lors de l’achat des cadeaux : les piles des...

01 56 59 82 91