Glossaire

Comprendre le barter

Barter

Le barter (« troc » en anglais) est un mode de financement alternatif qui permet aux entreprises d’échanger des biens ou services, sans mobiliser leur trésorerie.

Échange
inter-entreprises

Dans le cadre d’un échange inter-entreprises, une entreprise cède un bien ou délivre un service à une autre entreprise qui, en contrepartie, va lui fournir un bien ou service de valeur équivalente, sans recourir au système monétaire classique.

Échange bilatéral

Assimilable au troc, l’échange bilatéral s’effectue directement entre deux entreprises dont les offres et les besoins se complètent. Ce type d’échange repose sur une logique de réciprocité : les deux entreprises ont besoin des services de l’une et de l’autre au même moment, et pour un même montant.

Échange multilatéral

C’est le principe du barter qui permet de s’affranchir des contraintes de l’échange bilatéral en offrant la possibilité aux entreprises d’échanger entre elles, au sein d’un réseau, sans que leurs besoins soient simultanés et de même valeur et de conclure des transactions « à plusieurs bandes » par le biais d’une unité de compte interne au réseau.

Retail barter

Le retail barter concerne les échanges de biens et services inter-entreprises pratiqués majoritairement par les PME-TPE qui s’accordent au sein d’une marketplace pour échanger produits et services grâce à une unité de compte transactionnelle.

Corporate barter

Davantage destiné aux grands comptes, le corporate barter concerne des transactions de plus grande envergure. Ce type d’échange utilise généralement les médias et la publicité comme levier. Dans ce système, l’agence de barter rachète les stocks excédentaires ou obsolètes de l’annonceur pour financer des achats média.

Valorisation d’actifs

Le barter permet de répondre aux problématiques d’actifs inexploités ou dépréciés et de les transformer en mode de paiement. C’est un moyen d’optimiser sa production, de valoriser son stock et d’utiliser ses actifs dormants (espaces de stockage, capacités de transport, machines non maximisées, main d’œuvre ou savoir-faire).

Rachat de stocks

Le système barter offre l’opportunité à une entreprise de pouvoir écouler son surplus de stock en l’échangeant contre de l’espace publicitaire ou des services. Dans le cadre d’une opération d’échange média, l’agence spécialisée en barter rachète auprès de l’entreprise les stocks d’invendus pour financer ainsi des campagnes de publicité.

Vente additionnelle

Les échanges inter-entreprises ne peuvent se substituer aux transactions classiques, mais doivent être employés comme une solution de financement complémentaire permettant d’augmenter le chiffre d’affaires d’une entreprise en réalisant des ventes additionnelles grâce aux actifs dormants.

Crédit barter

Le crédit barter est le montant disponible dans les comptes de la société de barter pour pouvoir acheter produits ou services ou média. Le crédit barter permet aux professionnels d’acheter et de vendre grâce à des factures de compensation et de fluidifier ainsi les transactions.

Ratio Numéraire/Crédits Barter

Dans le cadre d’un échange barter, les transactions se font en totalité ou partiellement en compensation. Le ratio barter est le % de la transaction en barter, le solde sera en numéraire. La facturation précisera les montants en compensation et les montants en numéraire.

Monnaie virtuelle

Pour faciliter les échanges multilatéraux entre entreprises dans un réseau de Retail barter, une monnaie de transaction est créée permettant de mettre en place des transactions plus complexes qui dépassent le cadre des échanges bilatéraux. Cette monnaie alternative et virtuelle repose sur l’utilisation d’unités de compte spécifiques au réseau d’échanges. Sa valeur est alignée sur l’euro.

Crédit média

À travers l’échange de biens et services, le barter offre l’opportunité aux entreprises de bénéficier de campagnes média à moindre coût en rentabilisant, notamment, leurs excédents de stocks. En échange de son stock, l’entreprise obtient un crédit média qui peut lui permettre de financer des opérations publicitaires et plans médias.

Facture par compensation

Les échanges inter-entreprises doivent obligatoirement faire l’objet d’une facturation avec TVA. La fiscalité et l’enregistrement comptable de ces factures sont identiques à celles émises lors de transactions classiques mais elles doivent porter la mention « en compensation ».

01 56 59 82 91