Que font les distributeurs d’équipements sportifs de leurs stocks ?

Chaque année, 100 000 tonnes d’équipements sportifs sont jetés. Selon l’ADEME, 50% pourraient être réemployés !

Vous faites peut-être partie des 80% des français qui font confiance à Decathlon comme compagnon de sport. Et bien l’enseigne Decathlon est précurseur dans le domaine de l’occasion, grâce à son initiative du « Trocathlon » lancée en 1986 (oui, 1986 !). Depuis, de nombreuses marques ont mis en place des circuits de revente d’articles de “seconde main”, issus d’opérations de rachat aux clients, de stocks de produits d’expositions et d’invendus.
En France de nombreux acteurs, toutes gérées par des associations, collectent, reconditionnent et remettent en circulation des équipements sportifs. Comme le collectif d’indépendant·e·s au service des acteurs de la seconde main, du reconditionné ou de l’upcycling ou même les huit boutiques du réseau Recyclerie Sportive qui maillent le territoire national.
En sachant que depuis janvier 2022, toutes les marques d’équipements sportifs sont tenues d’adhérer à un éco-organisme, dans le cadre de la Responsabilité Élargie du Producteur. L’éco-organisme référent pour structurer le réemploi de la filière Sport & articles de loisirs est Ecologic.

Ainsi, face à ce gaspillage, plusieurs options s’offrent aux marques de sport et aux revendeurs multi-marques :

  • Ouvrir un corner dédié à la seconde main en boutique, et/ou un site dédié. C’est le choix de Decathlon.
  • Faire don des stocks d’articles à réemployer à des associations locales (Mais attention les dons sont plafonnés)
  • Établir un partenariat avec une marketplace pour revendre les articles, parfois au profit d’une association. C’est l’option retenue par Zag pour les skis.
  • Passer par des soldeurs. Mais c’est alors accepter de revendre à prix très bas et ces géants n’achètent que du neuf !
  • Faire des opérations de Barter. Dans son principe, le barter propose à ses clients de prendre en charge de manière complète la logistique d’invendus pour solutionner les problématiques de stocks. Et ce aussi bien dans les entrepôts ou sur les réseaux de distribution. Le barter va permettre de revaloriser financièrement des stocks dépréciés, de gonfler la présence de la marque en publicité sans solliciter de trésorerie. Ainsi, TEC et ses processus Barter répondent aux exigences commerciales et opérationnelles, et renforcent la politique RSE. Les produits trouvent une nouvelle vie et sont revalorisés.

Il faut imaginer que la mise en place de circuits de revente en seconde main ne doit pas encourager les marques à rester dans un schéma de production linéaire. Produire moins reste la solution la plus efficace pour contribuer à réduire l’empreinte carbone globale.

Articles qui pourraient vous intéresser :

BIC s’offre une visibilité lors de la coupe du monde de rugby

BIC s’offre une visibilité lors de la coupe du monde de rugby

Si l’on devait résumer le barter, on pourrait dire qu’il permet de financer partiellement ou totalement des campagnes de publicité. Ce modèle permet d’utiliser des stocks comme capacité d’investissement pour financer l’achat d’espace publicitaire. Cela peut être...

Les 8 raisons de faire du Barter par l’AI

Les 8 raisons de faire du Barter par l’AI

Nous avons déjà donné la parole à nos clients et nous nous sommes exprimés sur nos solutions de barter. Il nous semble intéressant de laisser la parole à l’AI et Chat GPT pour qu’il nous précise, à sa manière, les avantages à réaliser des opérations de barter....

Choisissez bien, choisissez BUT !

Choisissez bien, choisissez BUT !

En 2023 But lançait son nouveau slogan (et positionnement) : « Vos envies sans attendre ». Aujourd’hui, ce 1er réseau d’équipement de la maison en France revient en télévision avec une campagne originale qui met en scène des produits phares de l’enseigne. Et cela avec...

Soldes juin 2023 : 60% des Français veulent restreindre leur budget.

Soldes juin 2023 : 60% des Français veulent restreindre leur budget.

Que faire des stocks de produits invendus ? Le contexte difficile lié à l’inflation, les Français réduisent leurs achats et cela devrait être le cas aussi pendant les soldes d’été qui débutent en ce moment. Selon un sondage Ifop, 60% des Français entendent renoncer...

BALMAIN s’associe avec EVIAN !

BALMAIN s’associe avec EVIAN !

Les deux marques s’étaient déjà lancées dans un projet commun l’année dernière, dans le cadre du lancement d’une bouteille en verre, en édition limitée. Cette fois-ci, Evian et Balmain présentent une collection capsule écologique. Elles entament ainsi la seconde...

McDonald’s prend des couleurs et le Barter aussi…

McDonald’s prend des couleurs et le Barter aussi…

On le voit partout, mardi 7 mars, McDonald’s France a lancé la vente de légumes, plutôt que ses habituels « potatoes ». Cette sortie inédite de frites de légumes français, préparées à base de betteraves, de panais et de carottes, sont selon eux : “une véritable...

LE DESTOCKAGE

LE DESTOCKAGE

Le succès des magasins d’usine et de l’outlet l’atteste : le déstockage a la cote ! Surstocks, méventes, liquidation des anciennes collections, fins de série, litiges de transports.... D’un côté les marques cherchent à écouler leurs invendus sans trop perdre d’argent...

HEURA Marque de viande militante

HEURA Marque de viande militante

Heura est une marque de viande espagnole qui s'engage à promouvoir des pratiques alimentaires durables et à réduire l'impact environnemental de nos choix alimentaires. La marque a déployé deux campagnes de publicité dans la capitale dans le but de sensibiliser à...

01 56 59 82 91