Un éco score pour les marques de textiles ?

Après l’industrie du pétrole, celle du textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Fabriquer un jean revient à prendre 285 douches, soit utiliser 11 000 litres d’eau !

Des grandes marques de textile ont choisi de s’engager pour la mise en place d’un éco-score.

L’idée est d’informer les consommateurs au sujet de l’impact de la production de vêtements sur l’environnement.
Le système, qui fonctionnerait avec des notes allant de A à E, pourrait être instauré d’ici à la fin de l’année 2023.
C’est un peu le même principe que le nutri-score, cela permettra les consommateurs à y voir plus clair à propos de l’impact de la fabrication des vêtements sur l’environnement.
Les marques concernées ne sont pas les moindres ! : Lacoste, Decathlon, Aigle, Chantelle, Okaïdi, Dim Hanes, Celio, Bonobo, Tape à l’œil, Pimkie, Jules et Grain de Malice.
Il faut savoir que l’empreinte carbone d’un produit textile ne se réduit pas aux seules émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, le principe est de prendre en compte quinze autres critères comme l’utilisation des ressources en eau, des énergies fossiles, des terres agricoles mais aussi les effets de la fabrication du produit sur la biodiversité en termes de toxicité ou d’émissions de particules fines.
Il y a aussi le sujet des invendus représentaient 4,1 % du chiffre d’affaires du secteur de l’habillement et de la mode, soit 1,7 milliard d’euros. Sur le total, 5 % étaient éliminés : 4 % partaient à l’incinération et 1 % à l’enfouissement, d’après l’Ademe !

Les solutions proposées par Groupe TEC :

Ainsi, GROUPE TEC, grâce à ses solutions Barter permet de s’accorder avec la loi anti gaspillage et à répondre aux impératifs RSE.
Les différents process Barter permettent aussi de revaloriser ses stocks de produits invendus, financer des campagnes de communication ou d’utiliser les crédits Barter comme moyen de paiement auprès de fournisseurs .

Comment ça marche ?

GROUPE TEC achète les stocks en les valorisant au-dessus du prix marché pour éviter des dépréciations financières, règle ces stocks en crédits Barter qui permet ensuite de payer en partie les campagnes Media ou les fournisseurs.
GROUPE TEC se charge de revendre les produits invendus sur ses différents réseaux dans le monde entier, ceci en fonction des contraintes de revente ou propose des solutions de recyclage pour éviter les destructions.
Ainsi que ce soit dans le textile ou ailleurs, en confiant à Groupe TEC la revente des produits invendus ou matières premières non utilisées, l’entreprise participe au développement de l’économie circulaire et à la lutte contre le gaspillage, ce qui lui permet de répondre à ses impératifs RSE.

Articles qui pourraient vous intéresser :

BIC s’offre une visibilité lors de la coupe du monde de rugby

BIC s’offre une visibilité lors de la coupe du monde de rugby

Si l’on devait résumer le barter, on pourrait dire qu’il permet de financer partiellement ou totalement des campagnes de publicité. Ce modèle permet d’utiliser des stocks comme capacité d’investissement pour financer l’achat d’espace publicitaire. Cela peut être...

Les 8 raisons de faire du Barter par l’AI

Les 8 raisons de faire du Barter par l’AI

Nous avons déjà donné la parole à nos clients et nous nous sommes exprimés sur nos solutions de barter. Il nous semble intéressant de laisser la parole à l’AI et Chat GPT pour qu’il nous précise, à sa manière, les avantages à réaliser des opérations de barter....

Choisissez bien, choisissez BUT !

Choisissez bien, choisissez BUT !

En 2023 But lançait son nouveau slogan (et positionnement) : « Vos envies sans attendre ». Aujourd’hui, ce 1er réseau d’équipement de la maison en France revient en télévision avec une campagne originale qui met en scène des produits phares de l’enseigne. Et cela avec...

Soldes juin 2023 : 60% des Français veulent restreindre leur budget.

Soldes juin 2023 : 60% des Français veulent restreindre leur budget.

Que faire des stocks de produits invendus ? Le contexte difficile lié à l’inflation, les Français réduisent leurs achats et cela devrait être le cas aussi pendant les soldes d’été qui débutent en ce moment. Selon un sondage Ifop, 60% des Français entendent renoncer...

BALMAIN s’associe avec EVIAN !

BALMAIN s’associe avec EVIAN !

Les deux marques s’étaient déjà lancées dans un projet commun l’année dernière, dans le cadre du lancement d’une bouteille en verre, en édition limitée. Cette fois-ci, Evian et Balmain présentent une collection capsule écologique. Elles entament ainsi la seconde...

Que font les distributeurs d’équipements sportifs de leurs stocks ?

Que font les distributeurs d’équipements sportifs de leurs stocks ?

Chaque année, 100 000 tonnes d’équipements sportifs sont jetés. Selon l’ADEME, 50% pourraient être réemployés ! Vous faites peut-être partie des 80% des français qui font confiance à Decathlon comme compagnon de sport. Et bien l’enseigne Decathlon est précurseur dans...

McDonald’s prend des couleurs et le Barter aussi…

McDonald’s prend des couleurs et le Barter aussi…

On le voit partout, mardi 7 mars, McDonald’s France a lancé la vente de légumes, plutôt que ses habituels « potatoes ». Cette sortie inédite de frites de légumes français, préparées à base de betteraves, de panais et de carottes, sont selon eux : “une véritable...

LE DESTOCKAGE

LE DESTOCKAGE

Le succès des magasins d’usine et de l’outlet l’atteste : le déstockage a la cote ! Surstocks, méventes, liquidation des anciennes collections, fins de série, litiges de transports.... D’un côté les marques cherchent à écouler leurs invendus sans trop perdre d’argent...

01 56 59 82 91